Cap Visibilité : agence web Paris Nantes Perpignan

YANN BLONDEL – challenge Mini Transat 2019

Le jeune passionné et déterminé Yann BLONDEL souhaite repousser une nouvelle fois ses limites en annonçant voulant participer au challenge Mini Transat 2019. Ce défi mythique se réalise seul, en 20 jours. Une telle aventure ne s’improvise pas et demande donc au jeune sportif de la rigueur pour sa préparation. De nombreux objectifs sont prévus pour 2017 pour le jeune homme de 19 ans, originaire de Meusnes dans le Loir-et-Cher (41).

Passionné, déterminé avec l’envie d’accomplir et d’aller au bout de ses rêves, Yann Blondel est un exemple pour tous les passionnés de voile ou les sportifs amateurs.

Yann Blondel

La mini transat 2019

Cette année, le grand challenge du jeune skipper Yann Blondel sera de se préparer pour la mythique course transatlantique de la Mini Transat, en solitaire et sans assistance. Cette épreuve, fort renommée, a représenté pour de nombreux champions un véritable tremplin : les Français Yves Parlier, Michel Desjoyeaux, Thomas Coville, Isabelle Autissier, ou encore la Britannique Ellen MacArthur s’y sont notamment illustrés.

La préparation d’une aventure

Pour mener à bien cette aventure et financer son bateau, le jeune navigateur, qui faisait jusqu’à présent de la
voile sur un Europe Moth, une petite embarcation de 3,35 mètres, a dû réunir les fonds dont il avait besoin
en fédérant plusieurs entreprises. Grâce à son partenaire titre Blue Bubble et ses partenaires soHeprint,
Cellaos, Transports et Pallettes Beaccavin et Gite de la Fouzonnette et Regard sur le Château, Yann Blondel
voit aujourd’hui son projet se concrétiser : il a ainsi acheté son bateau à Concarneau le 17 mars 2017 et le
présentera, au côté de ses partenaires, à la mi-mai aux Sables d’Olonne. Ce sera à coup sûr un moment fort
en émotion pour ce jeune sportif qui verra enfin le résultat de plusieurs années de préparation. Yann est toujours
en quête de nouveaux partenaires, un projet comme celui-ci nécessite un fort sponsoring. Les partenaires sensibles
à l’aventure sont les bienvenus pour l’accompagner dans ce challenge !

L’évènement révélateur de talent

Yann Blondel

Pour participer à cette course mythique qui a lieu tous les deux ans, chaque navigateur doit prouver qu’il a
parcouru au moins 2000 milles en solitaire, dont la moitié en course.
Cette compétition, née en 1977, se déroule en deux étapes sur un voilier de 6,50 mètres, en vingt jours : après
être partis de Douarnenez, les navigateurs font une escale à Lanzarote (Canaries), avant de mettre les voiles pour
Pointe-à-Pitre (Guadeloupe). Ils parcourent en tout 4020 milles, soit l’équivalent de 7445 kilomètres.

Portrait d’un jeune passionné

Yann Blondel

Il est bien difficile d’imaginer que ce jeune homme de 19 ans, originaire de Meusnes dans le Loir-et-Cher (41), ait trouvé le goût du large dans une région où il n’y avait pas de ports de plaisance ! La passion de Yann Blondel est pourtant née dès son plus jeune âge, alors qu’il arpentait les pontons en vue d’obtenir des autographes des skippers les plus connus.
À 8 ans, il commence à prendre des cours de voile et sillonne la région pour s’entraîner sur toutes les bases nautiques aux alentours : Joué-lès-Tours, Saint-Laurent, Saint-Aignan…
Sa passion se confirme et il décide de s’orienter vers un baccalauréat professionnel au Lycée Chaptal à Amboise, dans la section « Plastiques composites et carbone ». Sa formation lui permet notamment de participer à des stages chez Lorima, un grand équipementier en mâts à Lorient. Il a poursuivi ses études dans la même voie
et passe cette année son BTS.
Dernièrement, il a eu l’occasion de préparer les plus grandes courses autour du monde : il s’est fait ainsi
remarquer sur le trimaran Komilfo de la dernière Route du Rhum.
Aujourd’hui, il est déterminé à organiser ses propres projets, dont celui de traverser l’Atlantique en 2019.

Des objectifs pour 2017

  1. La Transgascogne 2017, épreuve qualificative qui fait partie des incontournables du calendrier et dont le départ aura lieu le 30 juillet aux Sables d’Olonne
  2. Trophée Cup Olonna au départ des Sables d’Olonne les :
  • 4 juillet 2017
  • 3 septembre 2017
  • 17 septembre 2017
  • 1 octobre 2017
  • 15 octobre 2017
  • 29 octobre 2017

Ainsi que de nombreux entraînements au Large de septembre à novembre 2017