Cap Visibilité : agence web Paris Nantes Perpignan

Lutte – Championnat du monde – Koumba Larroque dans le Top 3 mondial à tout juste 19 ans!

L’équipe de France a de quoi être fière : Koumba Larroque, qui fêtait ses 19 ans il y a 2 jours vient de remporter une incroyable récompense : la médaille de bronze du Championnat du Monde sénior de lutte ! La compétition s’est déroulée en France, aux AccorsHotels Arena, à Paris du 21 au 26 août et le public n’a pas pu retenir son admiration devant les exploits de Koumba Larroque, jeune championne. Il s’agit d’une première médaille pour la France dans cette catégorie mais pour Kouma Larroque, c’est une réelle avancée : après avoir remporté les catégories « jeunes » au niveau mondial, c’est maintenant le bronz mondial et européen qu’elle a remporté chez le séniors !

Le déroulement des championnats du monde de lutte

Elle arrivait sur les tapis de l’AccorHotels Arena pour « gagner l’or », et cela s’est joué à pas grand-chose. En effet, opposée, dès le 1er tour, à la Championne Olympique 2016, la Japonaise DOSHO, Koumba tient le match 3-3. Son adversaire ayant marqué le dernier point, à la suite d’une belle action à 2 points de la française, passera finalement au second tour. Repêchée, la déception faisant place à la rage de vaincre, Koumba ne laissera pas passer sa chance de se qualifier pour la finale 3/5. Elle s’impose 4-1 face à la russe BRATCHIKOVA.

Championnat du monde de lutteUn dernier combat pour la gloire ! Opposée à l’autrichienne KUENZ, Koumba pouvait nourrir de bons espoirs de médaille. Victorieuse face à la même lutteuse il y a quelques mois en finale européenne des U23, le remake au niveau mondial ne pouvait pas lui échapper. Un combat dominé du début et à la fin pour une victoire 6-0.

 

Koumba Larroque : « Je suis très heureuse de cette médaille. Le score du dernier match, l’ambiance du public, le fait d’être à la maison, c’est énorme et cela vient totalement effacer la déception de ne pas avoir gagné l’or aujourd’hui. Je suis vraiment ravie de pouvoir ouvrir le compteur de L’Equipe de France et j’espère que les garçons en lutte libre continueront demain et samedi. Mon programme pour la suite ? Quelques vacances, déjà pour décompresser un peu, puis la reprise de l’entraînement en Septembre. »

Les 3 autres lutteuses engagées sur les tapis ce jeudi ont connu une journée plus compliquée que celle de la néo-médaillée mondiale.

Après une lourde défaite 13-2 au 1er tour face à la japonaise SUSAKI, Julie SABATIÉ aurait pu accrocher une finale 3/5 en 48kg. Pour yChampionnat du monde de lutte arriver, la pensionnaire du club des lutteurs de Montauban, devait remporter 2 tours de repêchage. Elle s’impose par tombé dans le 1er combat face à la péruvienne MALLQUI PECH, mais tous ses espoirs sont douchés par l’américaine ANTHONY qui lui infligera à son tour un tombé dans le 2ème combat.

Un petit tour et puis s’en va. Tatiana DEBIEN (Olympia Lutte Schiltigheim) et Aurélie BASSET (Club Aulnaysien de Sport Athlétique) ont toutes les 2 été éliminées dès leur 1er combat. Pas facile d’accepter ce résultat après de longs mois de préparation à L’INSEP et à l’étranger, le tout suivi d’une phase de régime éprouvante, mais c’est la réalité d’une compétition de niveau mondial. La première est défaite 8-6 par la chinoise LUO, et la seconde 10-0 par la canadienne MORAIS.

La suite de la compétition

Les compétitions de lutte gréco-romaine et de lutte féminine terminées, place demain (et samedi) à la Lutte Libre. Au programme de ce Vendredi 25 Août, 4 catégories de poids dès 10h pour les qualifications et 19h pour les finales : 57kg, 61kg, 86kg, 125kg.

Côté français, 3 lutteurs seront sur les tapis. Très attendu par le public de l’AccorHotels Arena, Zoheir EL OUARRAQE, médaille de bronze aux ChEurope 2014, sera la meilleure chance de podium pour L’Équipe de France. Engagé en 57kg, le lutteur de Saint-Priest (69) a fait de ces mondiaux parisiens un objectif majeur de sa carrière après avoir manqué les Jeux Olympiques de Rio en 2016. Les 2 autres lutteurs français engagés ce vendredi évoluent à l’AS Sarreguemines Lutte. Iurii SIEMAKIN en 61kg pourrait créer la surprise après sa belle 5ème place sur les Tapis de Las Vegas au mondial 2016. Saifedine ALEKMA en 86kg cherchera surtout à engranger de l’expérience.

Découvrir tous les articles sur les sports de combat sur Sport Influence.